Nous utilisons des cookies pour l'analyse, de la publicité et l'améliorisation de notre site web. Pour plus d'informations veuillez consulter notre protection de données.

Roue à rayons

Référence
26-614

Lorsqu’en 1960, H-D acquiert la majorité des parts d’Aermacchi, cela n’implique pas seulement une extension de la gamme de modèles vers des motos légères de type européen, mais aussi un accès plus simple aux pièces italiennes high performance, comme les jantes Borrani alu à profil en H, les carbus Dell’Orto, les freins Oldani etc. Il ne faut pas attendre longtemps avant que les premières de ces pièces soient installées sur les racers KR et en 1964, les premiers Sportsters quittent la chaîne de montage avec des jantes alu à profile en H de série. Car après tout, ce qui a été éprouvé en compétition ne peut pas nuire aux routières sportives. Les jantes que nous proposons sont des reproductions des pièces d’origine de cette époque.

Il existe sur le marché des tambours de frein qui nécessitent une cale (avants W&W 27-748, l'arrière 27-746) pour le montage, afin d'éviter le contact avec la flange des rayons.

  • adaptable à E(L)/F(LH) 1936-1966, U(LH) 1937-1948 avant et arrière, W(L) 1937-1952 seulemt. arrière
  • moyeu Star avec des roulements à rouleaux
  • finition moyeu: noir finition époxy
  • profil: profil en H en aluminium
  • finition jante: polie
  • 2.5x18 ”
  • rayons: acier chromé
  • Ø de l'axe: 11/16 ”
  • valve en métal centrale
  • poids brut: 5.68 kg

Il existe sur le marché des tambours de frein qui nécessitent une cale (avants W&W 27-748, l'arrière 27-746) pour le montage, afin d'éviter le contact avec la flange des rayons.

Moyeux Star avec des roulements coniques

Un kit d'axe spécial est nécessaire, étant donné que l'axe d'origine ne peut plus se monter ou doit être modifié.
Prix TVA* incl.
611,01 €
* Le prix inclut 97,56 € de TVA allemande (19% ou 7% taux réduit de TVA applicable sur les livres).
Disponible, peut être livrer sans délai du magasin à Würzburg, Allemagne
unité
Sauvegarder à la liste d’envies