Nous utilisons des cookies pour l'analyse, de la publicité et l'améliorisation de notre site web. Pour plus d'informations veuillez consulter notre protection de données.
Home
>
Événements
>
2018 - One-Derful

2018 - One-Derful

La question à mille francs reste toujours sans réponse : qu’est-ce qui rend „The ONE Moto Show“ à Portland, Oregon, si particulier ? Ce sont les motos, de toutes marques et de toutes cylindrées, qui sont exposées là dans une perfection idéale ? Elles sont soigneusement sélectionnées par le team de Thor Drake* de chez SEE SEE MotorCoffee Co., car même avec une superficie de presque 5500 m², la place finit par être limitée. Et chacune de ces motos incarne l’idée de ce show : quelle est cette UNIQUE moto que tu as toujours voulu construire : assemblée à partir de cet étrange moteur, qui traîne depuis des années dans ton garage ; à partir du basket case que tu as racheté à ton pote, car sa femme a besoin de place dans la cave, à partir du barnfind qui tire une larmiche de jalousie à tous ceux qui s’y connaissent un tant soi peu – ou à partir de ce vieux mulet, qui te trimbale depuis des années sur le macadam.

Environ une centaine de ces machines

uniques, assemblées à grands renforts d’amour, de nuits blanches, de répertoires d’injures, de paniques de dernière minute et de ménages menacés sont béquillées dans la monumentale fonderie de Vanport. Devant, derrière ou à côté de ces bécanes, les œuvres de 40 artistes inspirés par la moto, brillamment mises en valeur, mais sans exagération. On est entre gens de bon goût et ça se remarque aussi à la restauration, aux DJs et aux concerts.

Etant donné que pour la première fois

’entrée est payante, la file d’attente autour du pâté de maison est plus limitée et la vue sur les motos n’est pas aussi obstruée de visiteurs. Aussi, les discussions tournent vite aux sujets lubrifiés d’huile de vidange.

Ceux qui n’ont pas envie de parler, sont à la bonne place en se rendant le samedi au One Pro Race du Salem Indoor Speedway : une quantité de catégories, des gamins jusqu’aux amateurs en passant par les professionnels du Super Hooligan, font ici voler la boue et siffler les oreilles. Impossible d’y laisser la moindre goutte d’huile à température ambiante.

Avec les tympans encore

emplis de vibrations, nous avons l’honneur de remettre dimanche un prix à Andy Forgash pour son élégant Early Shovel de bon goût. Il repartait avec le trophée parfaitement adapté du „Best American Bike Award 2018“. Adapté car il y a trois ans, nous avions remporté ce prix avec notre Cannonball Knuckle. Adapté aussi, car Andy Forgash connaît la ville de notre quartier général, depuis qu’il avait tourné avec son ancien groupe Danava à Würzburg. Et adapté parce que nous apprenions par la suite qu’il venait de passer chez nous sa première commande. Le petit monde du V-Twin n’a d’égal que le grand plaisir qu’on éprouve au ONE Show.