Home L'équipe Environnement
Cliquer ici pour suggérer cette page aux autres

Il faut bien commencer par quelque chose.

On le sait bien: nos bécanes ne roulent pas au lait ribot et les pièces vendues chez nous ne sont pas faites en carton-pâte. Mais, on s'était dit qu'on pouvait au moins éviter de polluer plus qu'il ne le faut, là où c'est possible.

Des livraisons cabossées – personne n'en veut

C'est pour cela qu'on met de la protection tout autour. Et depuis 2000 nous nous servons exclusivement de boulettes de calage à base d'amidon. L'avantage: il s'agit d'une ressource renouvelable se diluant dans l'eau, ce qui les rend biodégradables et compostables. L'inconvénient: ils ressemblent aux méchantes boulettes de calage. Ceci pourrait provoquer la suspicion et la méfiance de certains écolos. Mais il faudra bien faire avec. Ah oui, le carton autour des boulettes de calage est – surprise! - recyclable. Petite restriction: la première couche est à base de papier spécial non blanchi et hydrofuge, avec tout de même 20% de recyclé.

Comme tous les ans:

Le catalogue W&W, la star de tous les manuels de référence, selon nous en tout cas. Depuis l'édition no. 16 (datant de 1996 quand même) cette bible du mécano est imprimée sur 100% de papier recyclé. C'est indiqué comme tel dans les mentions légales. Pour des produits d'imprimerie pour lesquelles nous n'utilisons pas de papier recyclé (comme le magnifique ouvrage Ice-Road), nous faisons un don pour compenser.

Parfois ça doit sortir,

sortir de l'ordinateur, atterrir sur une feuille de papier. Pour les factures, lettres, commandes, contrats et tout ce qu'on veut bien avoir, noir-orange sur blanc et répertorié dans des classeurs, nous utilisons depuis 15 ans du papier recyclage Nautilius. À base de 100% de vieux papier et blanchi sans chlore.

En quête d'air frais.

Oui, nous savons où se trouve l’accélérateur sur nos bécanes et nous aimons parfois nous balader sur deux roues dans la nature, sinon nous aurions pas une telle entreprise. Pour qu'on puisse dormir tranquille et en bonne conscience malgré tout, W&W s'est engagé dans le parrainage d'une parcelle de forêt. En langage moderne: un écosystème. Bref: un petit bout de nature encore intacte. D'accord, c'est en Suède mais au moins là-bas il n'y aura plus de défrichage industriel, au contraire tout va être entretenu de manière durable et écologique. Pour le plus grand plaisir des élans qui y vivent. En tout cas ils ont l'air de bien s'en accommoder. Dans le jargon technique: d'après des calculs avérés cette superficie équivaut aux émissions de CO2 causées par notre entreprise, et même avec un bol d'air frais en surplus.